La Torre dels Falcons, Porto Cristo

Publié le par Antoinette

Tour magnifiquement construite au bord des falaises à la sortie de Porto Cristo. Malheureusement, nous ne pouvons pas y pénétrer, afin de pouvoir admirer la vue que nous devrions avoir de son sommet. A ses abords se trouve une place de pic-nic avec tables, des bancs, des grills : endroit très agréable.

La tour du Serral dels Falcons est l’emblème de la ville de Porto Cristo, et apparaît sur son écusson. C’est une tour de guet et de défense construite en 1577 dans le but de surveiller la côte et de prévenir à temps les populations littorales d’un débarquement de pirates maures. La tour des Faucons faisait partie du réseau de tours de surveillance des côtes de Majorque, qui communiquaient par signaux de l’une à l’autre. La tour se trouve au bout de l’avenue Joan Servera Camps, au sud de l’entrée de l’anse de Porto Cristo. L’histoire rapporte que la construction de la tour se fit très rapidement en 1577 ; vers 1693, la tour avait deux tourelles ; en 1769, elle disposait d’un canon de trois livres. En 1794, la tour se trouvait en mauvais état. En 1936, la Tour des Faucons fut partiellement détruite par des bombardements des forces dites républicaines, lors de leur occupation temporaire de la côte est de Majorque. A partir de 1960, les propriétaires du terrain la firent reconstruire. Le besoin d’assurer la sécurité tout en ayant un bâtiment dissuasif oblige le vice-roi Miquel de Montcada à ordonner, en 1577, la construction de la tour de la crique Manacor pour pouvoir communiquer les feux de la tour de Porto Colom avec celle du Puig d’En Massot, au Cap Vermell. Malgré tout, on sait qu’à partir de 1435 dans la zone appelée « la talaia (la tour de guet) » au lieu-dit Serral dels Falcons, où se trouve actuellement la tour, il y avait déjà une tour de guet. A l’intérieur, il y avait une citerne, une petite cuisine et un espace pour dormir. Le 31 août 1580, les premiers gardiens de la tour sont nommés : Père Llull et Andreu Mestre, qui touchaient un salaire de 75 livres payé par l’Université du Royaume de Majorque. En 1872, la surveillance des gardiens de la tour est annulée.

Le besoin d’assurer la sécurité tout en ayant un bâtiment dissuasif oblige le vice-roi Miquel de Montcada à ordonner, en 1577, la construction de la tour de la crique Manacor pour pouvoir communiquer les feux de la tour de Porto Colom avec celle du Puig d’en Massot, au Cap Vermell. Malgré tout, on sait qu’à partir de 1435 dans la zone appelée « la talaia (la tour de guet) » au lieu-dit Serral dels Falcons, où se trouve actuellement la tour, il y avait déjà une tour de guet.

A l’intérieur, il y avait une citerne, une petite cuisine et un espace pour dormir.

Le 31 août 1580, les premiers gardiens de la tour sont nommés : Père Llull et Andreu Mestre, qui touchaient un salaire de 75 livres payé par l’Université du Royaume de Majorque. En 1872, la surveillance des gardiens de la tour est annulée

La Torre dels Falcons, Porto Cristo
La Torre dels Falcons, Porto Cristo
La Torre dels Falcons, Porto Cristo
La Torre dels Falcons, Porto Cristo
La Torre dels Falcons, Porto Cristo
La Torre dels Falcons, Porto Cristo
La Torre dels Falcons, Porto Cristo
La Torre dels Falcons, Porto Cristo
La Torre dels Falcons, Porto Cristo
La Torre dels Falcons, Porto Cristo
La Torre dels Falcons, Porto Cristo
La Torre dels Falcons, Porto Cristo
La Torre dels Falcons, Porto Cristo
La Torre dels Falcons, Porto Cristo
La Torre dels Falcons, Porto Cristo
La Torre dels Falcons, Porto Cristo
La Torre dels Falcons, Porto Cristo
La Torre dels Falcons, Porto Cristo
La Torre dels Falcons, Porto Cristo

Publié dans A découvrir