Siurell

Publié le par Antoinette

Complément :

Ces figurines d’argile rouges-blanches-vertes représentent presque toujours un homme et une femme. La femme a une taille très fine, une large ceinture et une longue jupe. L’homme porte un chapeau avec un large bord. Pour les figurines d’animaux, le bélier aux cornes bouclées domine. Il existe des siruells de 10 centimètres jusqu’à un mètre de haut. Ils sont équipés d’un sifflet.

Jadis, lorsqu’un garçon était amoureux d’une fille, il lui donnait un siruell. Si la fille le laissait tomber, cela voulait dire qu’elle ne voulait pas du garçon. Si elle soufflait dans le sifflet, elle était d’accord.

C'est Joan Miro qui le popularisa et en fit un symbole de Majorque.

L´élément caractéristique de ce type d´artisanat est sans doute le Siurell, une petite figurine en argile pétrie à la main de couleur blanche avec des petits coups de pinceau rouges et verts. Son origine n´est pas élucidée même si certains chercheurs le considèrent descendant des figurines en céramique de la culture minoenne, d´autres pensent qu´il s´agissait de jouets pour enfants.

Lorsque que la figure Siurell a été créée des pouvoirs magiques ont été attribués à cette petite flûte. Les vents de Majorque, Gregale, Llevant Migjorn Xaloc llebeig, Ponent, Mistral et Tramontane, y ont été intégrés, imprégnant de la peur. Pour les résidents, c'était des forces incontrôlables de la nature, à qui il a exposé sans recours et en utilisant les sifflets Siurell comme une sorte de totem des vents orageux.

Son origine remonte à l'Antiquité. Certains pensent qu'il provient d'un vieux jouet arabe. En Majorque, l'opinion populaire pense que les Phéniciens l'ont importé. Il existe des formes similaires en Sardaigne, Ibiza et en Crète.

En Segovie, il y a des pièces avec des sifflets, mais elles montrent aussi des caractéristiques des danses folkloriques comme le Siurell de Majorque.

Le fait est que de nombreux chercheurs sont à la recherche de la véritable origine de Siurell, mais ils ont seulement une hypothèse sans une conclusion définitive.

Le Siurell est un morceau d'argile, placé sur un piédestal, avec un sifflet, peint en blanc avec des coups de pinceau vert et rouge. Il commence par la modélisation des différentes parties de la pièce et ensuite le sifflet.

El “Siurell” es uno de los objetos con el que se identifica desde siempre Baleares, pero ¿cuál es su origen? ¿qué función tenía? Es uno de nuestros misterios… No se ha podido probar cual es su antigüedad, ni su significado ni su origen. Hay quién piensa que se trata de un antiguo juguete árabe, otros creen que los fenicios los importaron, sin embargo, por coincidencias con algunas formas localizadas en unas excavaciones del Palacio de Knossos, especialistas como Rosselló Bordoy, Natacha Seseña o Corredor-Matheos aceptan su posible origen en la cerámica minoica cretense; estas formas se hayan hoy expuestas en el museo de Iráklio y, efectivamente, guardan un gran parecido con nuestros “siurells”. El Siurell más antiguo que se ha encontrado fue la figura de un caballero semejante a los que se hallan en el museo de Granada, que apareció en las excavaciones que se efectuaron en 1968 en C’an Bordils. Esa figura data de los siglos XII-XIII. ¿Cuál era su función? Aquí tampoco hay unanimidad. Mientras unos lo consideran un simple juguete, otros consideran que es un instrumento que empleaban los pastores para llamar a sus rebaños... algunos le dan un valor mucho más profundo al considerarlo un objeto religioso por algunas coincidencias y similitudes encontradas en restos arqueológicos que aparecieron en Creta, Grecia, Chipre y la isla de Cerdeña. Al Siurell se le han atribuido también, fuerzas mágicas que nuestros antepasados usaban para calmar la fuerza de los vientos a los que consideraban fuerzas incontrolables de la naturaleza.

do

Siurell
Siurell
Siurell
Siurell

Publié dans Documentation