Les grottes d'Arta

Publié le par Antoinette

Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta
Les grottes d'Arta

Visite sympathique. Le guide se donne la peine de parler dans plusieurs langues. Si cela avait été nécessaire, il aurait également sorti ses quelques mots de français.

Les grottes d'Arta se trouve sur le village de Canyamel. Elles surplombent la baie de Canyamel et se trouvent à 35 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Pour la visite, nous n'entrons pas par l'entrée naturelle, mais par un tunnel creusé à côté du guichet. Chaque salle a été nommée, Le vestibule, la salle des colonnes, de la reine des colonnes, de l'enfer, du paradis, des drapeaux, des cloches, des diamants, etc.

La plus grande des colonnes est une stalagmite de 22 mètres de hauteur. Elle ne touche pas encore le plafond de la grotte; il manque environ 50 centimètres.

En continuant notre ballade, nous arrivons à la salle de l'enfer. Nous assisterons à un spectacle son et lumière.

La salle du paradis et celle des drapeaux sont les plus grandes et hautes; la première a 54 mètres de haut et la seconde 45 mètres.

Et dernière attractivité de cette visite, dans la salle des Cloches se trouvent des colonnes. En les frappant, on obtient des notes différentes permettant au guide de nous faire un léger concert.

A la fin de la visite, nous sortons par l'entrée principale. Depuis le sommet des marches, nous avons une vue spectaculaire sur la baie de Canyamel et le Cap des Pinar.

Publié dans A découvrir